undefinedCase Vie

20, 21 et 22 juin
La Case Vie, un point de vue artistique, un idéal, entre deux mondes parallèles où se cache la Vérité. Elle se lit de l’intérieur avec son cœur et son esprit.
Un spectacle interprété par 6 danseurs pour représenter la Case Vie. Lieu de parole où demeure la Vérité qui ne livre ses secrets qu’à ceux qui la respectent en éveillant la conscience des hommes, par la richesse qui nous est donnée : l’Esprit de la Nature, mêlant la danse, la musique et la parole. Une production de la Compagnie MAADO avec le soutien de la Ville du Mont-Dore.
Au Centre culturel du Mont-Dore


undefinedPeintres du Pacifique

Jusqu’au 22 juin
Comme chaque année, les murs de la galerie accueillent des biens confiés issus de collections privées et mis à la vente. Un voyage dans le temps et dans les îles avec plus d’une trentaine de signatures : Mascart, Michon, Tatin, Michoutouchkine, Devienne, Dubrusq… Tous ont su fixer sur toutes sortes de supports le Pacifique d’antan.
Nostalgie du passé, lumière du Pacifique, chacun à sa manière a saisi l’instant présent pour figer le temps.
Une soixantaine d’œuvres seront exposées.
Au Chevalet d’Art.

 

 

undefinedJetlag

28, 29 et 30 juin
Après Îlo et Joséphina, la compagnie belge Chaliwaté est de retour avec Jetlag.
Entre deux aéroports, un homme cherche à tromper sa solitude en rêvant d’un nouveau départ.
À travers une douzaine de tableaux qui nous emmènent de la cabine des passagers au poste de pilotage, en passant par le hall de l’aéroport ou les zones de transit, la scénographie singulière de Jetlag relève le défi de marier le comique de situation au destin d’un personnage épris de liberté. Avec une écriture chorégraphique millimétrée, le burlesque et l’absurde dominent ce spectacle sans paroles, où danse, cirque et théâtre gestuel s’entremêlent avec délice.
Au Théâtre de l’Île.

 

 

undefinedToucas Trio Vasco

14 et15 juin
Aux commandes, l’accordéoniste portugais Crestiano Toucas nous entraîne dans le sillage du navigateur Vasco de Gama, où chaque escale est l’occasion d’une rencontre musicale qui forme un mélange auditif rythmique, mélodique et magique. Accompagné du percussionniste indien Prabhu Edouard (tabla) et de deux musiciens locaux, il nous offre un métissage musical original très riche, allant du fado au jazz en passant par les ragas indiens, mêlant traditions et modernité. Ce ne sont pas des musiciens traditionnels mais de véritables « âmes de sons » et des improvisateurs qui expriment en harmonie leurs différences culturelles. Un voyage initiatique au cœur d’une musique sans frontière.
Au Centre culturel du Mont-Dore

 

 

undefined« Ma Dernière Scène… »

21 et 22 juin
Un artiste de théâtre local se plaint, se voyant refuser toutes aides financières par les institutions de son pays. N’étant pas considéré comme faisant partie d’une troupe de théâtre « historique » par son gouvernement, il décide de jouer sa dernière scène. Pour l’homme, il est évident que le bois mort, le « Moa Ka » dieu de l’argent, source de gloire, de pouvoir et de succès, est la cause principale de sa chute, et dans sa détresse immense, il décide alors d’interroger le bois. Avec Pierre Gope.
Au Centre culturel du Mont-Dore