Dans cette nouvelle saison, Alice Nevers va devoir composer avec le retour de Mathieu dans son quotidien. Des retrouvailles qui ne seront pas sans conséquences pour son couple et sa vie de famille.

undefined

Que nous réserve cette nouvelle saison ?
Mathieu fait son grand retour avec des épisodes qui se resserrent plus autour de l’aspect familial. Alice doit gérer la réapparition du père de son enfant et, surtout, son envie de jouer un rôle dans la vie de son fils après des années d’absence. Alice tente de concilier les demandes de Mathieu et les craintes de Marquand, qui veut conserver sa place auprès de son fils. Elle en vient à lui cacher des choses par peur de le blesser. Les problématiques qu’elle rencontre devraient parler à beaucoup de monde.

Pour quelles raisons ?
Parce que ces nouveaux épisodes sont plus ancrés dans la réalité. La cellule familiale est un peu malmenée ! Or, il y a de plus en plus de familles recomposées et organiser une garde partagée est souvent source de conflits. Le questionnement sur la place de l’enfant dans une séparation est central dans cette saison, plus intimiste, qui m’a évoqué l’ambiance du film Kramer contre Kramer. Avec cette arche focalisée sur la vie privée d’Alice, la série s’éloigne du côté thriller pour être plus dans l’émotion et l’aspect psychologique. Il y a de jolies scènes, sensibles et humaines, avec Alexandre Varga.

La série continue-t-elle également à traiter de sujets sociétaux ?
Oui, nous sommes un peu des dénicheurs de tendances ! Les scénaristes puisent leur inspiration dans des faits réels. Un épisode évoque par exemple la commercialisation de puces connectées qui sont glissées sous la peau et un autre nous emmène au cœur des urgences d’un hôpital. Cet épisode est ultra visionnaire puisqu’il a été tourné juste avant le confinement qui a remis sur le devant de la scène les difficultés de l’hôpital public.